Sandrine MAUCLERT

2004 - La gardienne de la paix Sandrine Mauclert-Berger succombe à une blessure en intervenant sur une rixe.

Si vous êtes un proche de la victime,
merci de me contacter.
Dimanche 29 Février 2004. Deux automobilistes à l'origine d'un accident matériel se rendent à l'accueil du commissariat central de police de Strasbourg (Bas-Rhin) pour se disputer les torts. La banale altercation se transforme en pugilat et les policiers de l'unité de nuit présents interviennent aussitôt pour les séparer.

Dans la lutte, la gardienne de la paix Sandrine Mauclert, vingt-six ans, est victime d'un malaise cardiaque. Transportée aux urgences du CHU de Hautepierre, elle tombe dans un coma irréversible.

Mardi 2 Mai 2004. La jeune policière décède des suites de ses blessures consécutivement à l'intervention. Domiciliée à Muttersholtz avec son mari, également policier, elle était mère de deux garçons, Alexandre et Lucas.

Ses obsèques officielles ont lieu à Sélestat en présence de nombreux officiels et de proches émus. Sandrine Mauclert reçoit la Médaille d'honneur de la Police Nationale et la Médaille d'Or des Actes de courage et de dévouement. Elle est nommée Lieutenante de police à titre posthume.

Sources :
Journal officiel du 13 Mai 2004, page 8520, "Citation à l'ordre de la nation"

Liens similaires